Le harcèlement à l’école est une réalité en France : Ces violences peuvent avoir des conséquences destructives sur l’enfant qui en est victime. La lutte contre ce phénomène est notre priorité car il va à l’encontre des valeurs défendues par l’école: Le respect de chacun.
Or, la Convention internationale des droits de l’enfant est claire : tous les enfants du monde sont égaux et doivent être protégés contre la violence, la maltraitance et la discrimination.

Aujourd’hui beaucoup trop d’enfants gardent encore le silence, ne dialogue pas avec ses parents ou d’autres n’osent pas aller déposer plainte bien souvent par peur de représailles.

Les victimes ne sont pas responsable des violences qu’ils subissent.

Le but du collectif  PARENTS VIGILANTS est d’alerter les responsables d’établissements scolaires, les enseignants, nos élus, notre police, notre gendarmerie…

Je sais que la majorité des enseignants, professeurs et directeurs sont plus qu’impliqués dans la lutte contre ce fléau, et je tiens à leurs rendre hommage pour leur engagement.

En ma qualité de représentant du collectif « Parents Vigilants », je prends mes responsabilités à l’égard de nos enfants, et plus largement, de la société.

Il serait coupable de rester silencieux. L’heure est à la mobilisation afin de veiller au bien être et à la sécurité de nos enfants. 

L’école doit être un lieu de vie collective avec le plaisir de découvrir, d’apprendre et de partager!

Merci pour votre attention,

Anthony MALVAULT.
14606556_1353557894655706_7547854951300014646_n
PARENTS VIGILANTS